L'ancrage territorial

Derrière les Vieilles Charrues, c'est tout un territoire, toute une population

...qui a décidé de se retrousser les manches pour montrer aux habitants du Centre Ouest Bretagne que des choses étaient encore possibles dans cette Bretagne intérieure.

Le festival des Vieilles Charrues est aujourd'hui un événement culturel majeur, qui rend possible une expérience d'économie solidaire. Grâce aux efforts conjugués des équipes salariées et bénévoles, plus de 250 000 personnes sont accueillies à Carhaix chaque été. Ce succès assure la bonne santé économique de l'association qui s'autofinance à plus de 99 %.

Intégrer et valoriser les acteurs locaux

Les Vieilles Charrues associent à leurs actions les associations et acteurs locaux à travers l'organisation du festival. D’un point de vue économique, l’association des Vieilles Charrues joue un rôle clé dans l’avenir du pays Centre Bretagne. En effet, depuis ces débuts, le festival privilégie ses achats (de prestation, de services et de matériel) auprès des fournisseurs locaux. Près de 80% des fournisseurs du festival sont situés en Bretagne et 25% d’entre eux en Centre Bretagne. Les entreprises locales sont donc pleinement impliquées dans l’économie du festival, et de nombreux secteurs d’activités différents y sont représentés : professions du bâtiment, boulangers, commerçants, artisans, grossistes, techniciens, services de location de véhicules. Si l’association compte désormais 12 salariés permanents attachés au festival, ce sont également une centaine de postes équivalents temps plein qui ont été générés sur la région et autant de personnes qui ont eu l’occasion de se former ou de se professionnaliser dans les différents secteurs du spectacle vivant.

Près de 6 000 bénévoles issus d’un réseau de 110 associations locales collaborent à l’organisation du festival. Ces associations reçoivent un don en fin d’exercice qui participe au développement de leurs activités et au dynamisme associatif sur le territoire. Au total, ce sont 100 000 € qui sont distribués aux associations partenaires. En contrepartie de l’engagement bénévole, les associations partenaires locales peuvent également bénéficier de prêt de matériels pour leurs manifestations.

Des projets structurants sur le territoire du COB

Les Vieilles Charrues ont également participé à l'implantation du lycée Diwan à Carhaix, à la rénovation du château de Kerampuilh, ou encore à l'émergence d'un équipement multimodal complémentaire du centre culturel existant à Carhaix : l'Espace Glenmor. Cette dynamique insufflée par le festival est perceptible dans la vie locale où l'envie d'entreprendre est forte.

Mais il reste beaucoup de travail à accomplir avant d'implanter durablement un nouveau modèle de développement synonyme d'emploi et d'avenir pour les jeunes centre-bretons. L'association les Vieilles Charrues doit continuer à aller de l'avant dans ses projets culturels pour conserver son rôle de moteur du territoire, tout en gardant à l'esprit que l'économie d'un festival de plein air est fragile.