Le Château de Kerampuilh

Pour les Vieilles Charrues, le souci de préserver le patrimoine local ne s’arrête pas à la quête de souvenirs. Deux ans après avoir lancé Les Mémoires du Kreiz Breizh, l’association se penche sur le sort du château qui donne son nom au site du festival : Kerampuilh, une vieille bâtisse bien mal en point, que la commune seule n’a pas les moyens de restaurer.

Les revenus du festival permettent de lancer une première tranche de travaux, portant sur l’extérieur du bâtiment. D’opérations de « premiers secours » en ravalement soigné, au fil des ans, le monument retrouve tout son panache au point de réussir cette année à séduire le Conseil Régional.

On vient d’apprendre que des négociations étaient sur le point d’aboutir entre la municipalité et la Région Bretagne, qui pourrait y installer un certain nombre de services !