Gestion des déchets

Préserver un site naturel et limiter l’impact environnemental !

Les Vieilles Charrues sont depuis toujours engagées dans une démarche environnementale. Cette volonté doit autant aux convictions du festival qu’à son lieu d’accueil : un site bâti sur des champs qui pour certains sont loués temporairement à des agriculteurs. Les Vieilles Charrues ont toujours eu à cœur de préserver ces prairies afin d’assurer la pérennité des terrains et donc du festival. La gestion des déchets est un enjeu majeur dans l’organisation : plus de 86 ha de terrains sont investis par le festival au total. D’importants moyens sont donc déployés pour éviter la production de déchets inutiles et gérer la collecte, le tri et le recyclage de ceux qui sont inévitables.

Parce qu’un site propre participe directement au confort et à la qualité d’accueil des festivaliers, les Vieilles Charrues déploient pendant 4 jours une véritable armée de salariés et bénévoles dédiés à la collecte, au tri et au recyclage des inévitables déchets produits par la ville éphémère qu’est le festival.

Une équipe de nettoyage composée de : 200 salariés /​350 bénévoles /​150 prestataires

+ de 800 containers poubelles à disposition

L’équipe du PC Nettoyage est entièrement consacrée à ces actions et compte 700 personnes dans ses rangs (200 salariés /​350 bénévoles /​150 prestataires). Elles encadrent la collecte et le tri mais sont également en charge de la remise en état des sites et infrastructures pendant et après festival.

La propreté des prairies de Kerampuilh est préservée grâce à une collecte sélective des déchets générés lors du montage, du déroulé et du démontage. Des espaces de collecte sont dédiés au carton, au bois, à la ferraille, aux bio-​déchets, aux sacs jaunes, au verre, etc. Au total, plus de 800 containers poubelles, 30 bennes, 60 futs, 50 supports de tri, 30 palox biodéchets sont répartis sur le site, au camping et aux abords du festival (parkings, entrées, etc).

Ces dispositifs s’adressent à tous les acteurs du festival qui sont sensibilisés au tri lors de leur venue : aux professionnels en backstage, aux prestataires extérieurs, aux bénévoles et bien entendu au public festivalier qui dispose constamment d’espace de collecte sur son parcours.

En amont, pendant et après les 4 jours de fête, les déchets sont mieux collectés et triés grâce aux efforts conjugués de tous : désormais, 41% des déchets collectés (soit 80 tonnes) sont recyclés.